3 - Le lavoir de Blessey

Le lavoir est alimenté par une source qui se jette ensuite dans un affluent de l'Oze. Découverte en 1763 par une meunier dans une chenevière située à proximité, une navicelle en bronze témoigne du passé gallo-romain du lieu. Aujourd'hui conservée au Musée Archélogique de Dijon, ce pourrait être un ex-voto dédié à la déesse Sequana dont le sanctuaire des sources de la Seine est tout proche.

Construit en 1835, l'édifice présente une architecture originale en hémicycle, un toit en zinc et une colonnade dorique.

L'intervention artisitque contemportaine a été confiée à l'artiste suisse Rémi ZAUGG, né en 1943. Le projet artistique est parti d'une intérrogation : la décison (prise en 1996) de restaurer le lavoir n'etait-elle pas, symboliquement et financièrement, un geste hors de proportion, au regard de la taille de la communauté et des marques du temps sur l'ensemble du bâti villageois... Il a consisté à redéfinir un contexte de sens autant que paysager à cet édifice. Il cherche pour cela à restituer ou inventer un environnement de murets avec retenue d'eau via la sollicitation directe des habitants comme l'intervention d'un chantier d'insertion ouvert aux gens de l'extérieur.

Lavoir de Blessey