A l'origine

« Ce vallon offre un aspect à la fois mélancolique et sauvage, éloigné de toute habitation ; le regard ne peut s'y étendre au-delà des bois qui garnissent ses flancs, et du tapis de verdure qui se déroule au fond du vallon. C'est là que serpente, en murmurant comme un faible ruisseau, la Seine. »

Henri BAUDOT

 

La Seine prend sa source en Côte-d'Or, sur la commune de SOURCE SEINE, ça ne s'invente pas ! Un modeste vallon s'ouvre au cœur du plateau ; une oasis de verdure, cernée de grands arbres... un filet d'eau s'échappe d'une grotte, passe sous un pont miniature digne d'un jardin d'enfants, s'élargit parmi les prairies : c'est la SEINE, c'est bien elle ! On hésite à le croire quand on songe au prestigieux fleuve de PARIS, traversant la capitale bruyante et surpeuplée.

 

Durant le règne de Napoléon III, en 1864, la Ville de PARIS crut de son devoir d'ériger un monument aux sources du « fleuve auquel elle doit sa prospérité » tel l'écrivait alors Monsieur LARRIBE, ancien sous-préfet de Semur.

 

Mais l'histoire des sources de la Seine ne débute pas avec l'arrivée de la Ville de PARIS. Il y a 2000 ans, un grand sanctuaire était en activité en ces lieux. Des fouilles archéologiques ont été menées durant le XIXe et le XXe siècle. Des milliers d'ex-voto ont été découverts.

 

Ce livret va vous expliquer en quelques pages et sans prétention l'histoire des sources de la Seine à travers les différentes campagnes de fouilles archéologiques menées de 1836 à 1969.

 

Bienvenue dans l'univers des sources de la Seine...

Gravure représentant les sources de la Seine vers 1800