Inauguration de la déesse Sequana

inauguration sequana de laclos antoine hoareau

La statue de la déesse Sequana a été inaugurée le samedi 30 mai.

Retrouvez ci-dessous les remerciements faits lors de la cérémonie :

Monsieur le Président de la Communauté de communes du Pays d'Alésia et de la Seine,
Madame la Maire de Source Seine,
Madame, Monsieur, les présidents des offices du tourisme du Pays d'Alésia et de la Seine, et du Pays de Saint Seine,
Mesdames, Messieurs, Chers Amis,

Depuis quelques années nous connaissons des jours importants pour le site des sources de la Seine, celui d'aujourd'hui en fait partie.

Il y a un peu moins de deux ans, durant l'été 2013, je revois Eric en train de sculpter des ex-voto dans le cadre des animations estivales que nous proposons aux visiteurs chaque été. Lors de nos nombreuses discussions, Eric me fait part d'une idée qui germe dans son esprit d'artiste et de passionné de sculpture gallo-romaine : reproduire à l'échelle 1 la statue de la Déesse Sequana à partir du modèle découvert au XIX° siècle par Henri Baudot. L'idée va germer quelques mois encore et l'association des sources de la Seine va décider de porter ce projet lors d'une décision collective prise en assemblée générale en janvier 2014.

Mais le travail ne faisait que commencer. Comment imaginer les parties manquantes, la statue retrouvée n'ayant ni tête, ni bras, ni attributs ? Comment ne pas se tromper dans l’interprétation sacrée de cette déesse ? Nous ne savions qu'une chose, elle était assise et sa main gauche était posée sur son genou. Eric va alors faire des recherches, consulter des avis pour établir un premier dessin qu'il nous présenta le 22 mars 2014. Je tiens à remercier à ce moment le travail et les conseils avisés de Christian Vernou, conservateur en chef du musée archéologique de Dijon, excusé aujourd'hui, mais qui participa activement à la validation des choix proposés par Eric.

Mais au delà du travail de composition de la statue, le projet a nécessité la mobilisation des membres de l'association des sources de la Seine pour la recherche des financements du projet, projet à hauteur de 4 000 €. Somme modeste au regard du besoin que les sources de la Seine auront à mobiliser dans l'avenir, mais important pour notre association. J'espère que ce projet marquera le début d'une longue série de réalisations pour les sources de la Seine.

Je tiens donc à saluer et à remercier très chaleureusement M. Bernard Babouillard, carrier à Chaume-les-Baigneux, qui nous a offert la pierre de la statue et qui nous a donné un beau cadeau pour la pierre du socle ainsi que M. Patrick Molinoz, qui nous a soutenu à travers son enveloppe de fond d'aide à la vie associative à hauteur de 1000 €.

Une fois ces soutiens mobilisés, l'association a lancé une souscription publique qui a permis de récolter 2 305 € auprès de 42 souscripteurs. Qu'ils soient ici individuellement et collectivement remercier. Sans cette mobilisation d'importance, le projet n'aurait pu se faire. Cette souscription donne une ampleur très symbolique à cette statue, elle est l’œuvre d'un artiste, mais elle n'a pu naitre que d'une volonté collective.

Je souhaiterais également remercier les services fiscaux qui ont reconnu en 2014 l'association des sources de la Seine comme étant « d'intérêt général ». Cette reconnaissance nous permet d'émettre des reçus-dons et ainsi que les donateurs puissent bénéficier d'une réduction d'impôt de 66 % de leur don. Remercier également la plate-forme Graines de Start portée par le Pôle d’Économie Solidaire de Dijon, qui nous a aidé dans cette démarche de souscription publique.

Après avoir réalisé un plâtre, Eric a sculpté en direct aux sources de la Seine du 17 juillet au 17 août. Ce fut une belle aventure, à la fois pour les très nombreux visiteurs des sources de la Seine mais aussi pour les locaux ! Combien d'entre-nous sont venus, revenu et encore re-revenu voir l'avancement du travail durant l'été.

Je tiens à remercier les membres du bureaux et les bénévoles de l'association, qui se sont mobilisés, tant en matériel qu'en temps, pour l'installation du stand de sculpture, pour la mise en place de la pierre puis la mise en place du socle et de la statue.

Pour terminer, je souhaiterai remercie l'ensemble des services de l’État, en particulier M. le sous-préfet de Montbard, Olivier Huisman, l’inspectrice des sites de la DREAL, Laurence Ruivilly, et le Service Régional d'Archéologie en la personne d'Yves Pautrat, qui ont été à nos cotés pour le choix de l'emplacement de cette statue ainsi que la Ville de Paris, M. Eric Redlinger, ingénieur au service des canaux, qui nous a autorisé et laissé une très grande liberté dans la réalisation de ce projet. Un remerciement également à la Mairie de Source Seine, qui n'a pas soutenu ce projet propre mais qui soutien le fonctionnement de l'association avec une fidélité inégalable.

Les sources de la Seine vivent depuis quelques années une nouvelle dynamique : animations estivales, rénovation du chalet Corot et présentation au public d'une exposition permanente sur le site, nouvelles publications scientifiques ou encore reprise des recherches archéologiques. Le tout dans un véritable esprit collectif, synonyme de la volonté des habitants du territoire de voir les sources de la Seine reconnues à leur juste niveau. Cette réalisation était pour nous une étape importante dans la reconnaissance de la capacité de l'association à porter un projet d'envergure. Notre objectif était de redonner sa déesse à la Seine en faisant se rencontrer l'art et l'histoire, je crois que nous pouvons aujourd'hui être fier collectivement car cet objectif est largement réussi !

Je vous remercie.

Antoine HOAREAU, président de l'association des sources de la Seine